avis-de-deces

Gisèle Duval (Bérubé) | Avis de décès

dans Bas-Saint-Laurent

À l’Hôpital Notre-Dame-de-Fatima de La Pocatière, le 26 janvier 2024, est décédée à l’âge de 94 ans et 2 mois Mme Gisèle Bérubé, épouse de feu M. Jules Duval; fille de feu Mme Emma Beaulieu et de feu M. Johnny Bérubé. Elle demeurait à Saint-Pascal, Kamouraska.

Elle laisse dans le deuil ses fils : Bernard (Anne Chénard), Serge (Hélène Moreau); ses petits-enfants : Jean-Philippe (Joannie Roy-Gagnon), Catherine (Pascal Dubé), Anaïs (Bryan Fecteau-Berman), Laura, Jean-François, Marie-Chloé; ses arrière-petits-enfants : Laurent, Mathilde, Ophélia, Eliot, Léa, Hubert. Elle était la sœur de : feu Léo (feu Augustine Michaud), feu Simone (feu Maurice Pelletier), feu Jean-Robert (feu Monique Soucy), feu Rébecca (feu Louis-Philippe St-Onge), feu Auguste (feu Françoise Boulianne), feu Thérèse (feu Lionel Isabel), feu Paul (feu Fleurette Matte), feu Madeleine (feu Roger Dionne), feu Camille (feu Lorraine Lévesque), feu Janine (feu Jean-Guy Bouillon) et la belle-sœur de : feu Aline (feu Jean-Baptiste St-Pierre), feu Thérèse (feu René Chouinard), feu Robert (feu Gabrielle Lavoie), feu Suzanne (feu Daniel Touchette), feu Lucien (feu Simone Bonenfant), feu Yvonne (feu Hervé Langelier), feu Réal, Guy (Margot Gosselin), Marie-Paule (feu André Proulx), feu Céline (feu René Rivest), feu Blanche (feu Jean Bisson). Elle laisse également dans le deuil plusieurs neveux, nièces, cousins, cousines, autres parents et amis(es).

Des remerciements sont adressés au personnel de l’Hôpital de La Pocatière pour les bons soins prodigués.

Vos condoléances peuvent se traduire par un don à la Fondation de l’Hôpital Notre-Dame-de-Fatima, 1201, 6e avenue, La Pocatière (Québec), G0R 1Z0.

La direction des funérailles a été confiée à la

Résidence funéraire Daniel Caron
353, avenue Chapleau
Saint-Pascal (Québec) G0L 3Y0
Renseignements : 418 492-2222
Sans frais : 1 800 300-2951
Télécopieur : 418 492-7385
info@groupefunerairecaron.com
groupefunerairecaron.com


Lire l'avis de décès complet originalement publié sur ce site.

Laisser un commentaire

Your email address will not be published.

*