Marie-Claude Nichols inquiète d’un retard ou d’une modification dans la construction de l’Hôpital de Vaudreuil-Soulanges

La députée de Vaudreuil, Marie-Claude Nichols, demande au ministre de la Santé de confirmer que le projet de l’hôpital de Vaudreuil-Soulanges ne sera ni retardé ni modifié en raison de pressions politiques ou des intérêts électoralistes.

À l’approche de la première pelletée de terre, qui devrait se réaliser en début d’année, des voix s’élèvent pour contredire l’avis des experts qui ont statué que certains services devaient être déplacés de l’Hôpital du Suroît vers le futur Hôpital de Vaudreuil-Soulanges.

Marie-Claude Nichols indique que dans les médias locaux, les députés caquistes de Beauharnois et d’Huntington, Claude Reid, et Claire Isabelle, ce sont montrés ouverts à l’idée de réévaluer le plan, et ce, ayant même accepté de porter une pétition en ce sens. Mme Nichols précise également que la députée de Soulanges, Marilyne Picard, reste plutôt muette et rassure de façon très discrète les élus municipaux de Vaudreuil et de Soulanges, qui se disent inquiets.

« Il est hors de question que je reste passive dans ce dossier, exprime Mme Nichols. Je suis prête à défendre notre hôpital et j’invite la députée de Soulanges à faire front commun avec moi. La population de Vaudreuil-Soulanges attend depuis trop longtemps pour que des pressions politiques ne s’ingèrent dans le dossier de la réalisation de l’Hôpital de Vaudreuil-Soulanges. Les études ont été réalisées par des experts et ont tenu compte de la croissance démographique exponentielle de notre région. Il ne s’agit pas de faire une guerre entre les trois hôpitaux de la Montérégie-Ouest, ils seront complémentaires dans leurs offres de services. »

Toujours dans le même sens, la députée de Vaudreuil exhorte le ministre à ne pas céder sous les pressions et de permettre à la population d’être soignée dans notre nouvel hôpital selon les délais de construction prévus.

« La population de Vaudreuil-Soulanges connaît une croissance exceptionnelle depuis quelques années, dit Mme Nichols. Avec ses 2000 naissances par année, qui représente 32 % des naissances du CISSS de la Montérégie-Ouest, elle est au premier rang en termes de taux de natalité au Québec. Pour le moment, 55 % des femmes qui accouchent à l’Hôpital du Suroît habitent dans Vaudreuil-Soulanges. L’implantation d’une unité des naissances et un centre mère-enfant dans le futur hôpital est donc plus que nécessaire. Nous souhaitons que nos trois hôpitaux travaillent ensemble afin d’offrir à tous, les meilleurs soins. L’objectif n’est pas de retirer des services, mais d’en ajouter au niveau régional et de les rediriger en fonction des besoins. »

Publicité

L’article Marie-Claude Nichols inquiète d’un retard ou d’une modification dans la construction de l’Hôpital de Vaudreuil-Soulanges est apparu en premier sur VIVA MÉDIA.

//?#
Cet avis de décès a originalement été publié sur ce site.

Autres avis de décès publiés récemment

Laisser un commentaire

Your email address will not be published.

*