Rita Blais

Avis de décès

29 juillet 1926 – 29 mars 2021

Mme Rita Blais est décédée le 29 mars 2021, à l’âge de 94 ans et 8 mois, domiciliée à la Résidence Le Languedoc de Vaudreuil depuis plusieurs années, domiciliée auparavant au 17, rue Villeneuve, Vaudreuil-Dorion.

Rita Blais

Épouse de feu Henri Marcoux, elle laisse dans le deuil ses 11 enfants et 20 petits-enfants : Angèle (Gaëtan Prévost/Marie-Chantal, Marie-Andrée et Patricia), Carole (Michel Poirier/Guillaume), Jacinthe (Luc Berthiaume/Annabelle et Camille), Michèle (Sylvain Chevrier/Jean-Michel, Émilie et Marie-Pier), Christine (feu-Pierre Desbiens/Virginie et Antoine), Nicolas (Nancy Lamontagne), François, Renaud (Jérémie), Vincent (Gabrielle, Xavier et Mathilde), Julie (feu Maurice Bélanger/Karl et Manon) et Nathalie (Gaétan De Serre/Charles-André, Raphaël et Victor). Elle laisse aussi dans le deuil ses arrière-petits-enfants, son frère Jules et sa sœur Henriette, son beau-frère Daniel L’Heureux et belle-sœur Madeleine Ferland, et sa belle-famille Marcoux : Jeanne D’Arc, Henriette (Manuel), Odette (Yvon), Réjean (Diane), Denise Demers, ses neveux et nièces, et les cousins et cousines de la famille Blais.

La famille désire remercier le personnel de la Résidence Le Languedoc de Vaudreuil, pour les attentions et bons soins prodigués à maman pendant près de 18 ans.

Sa chaleur humaine, sa bonté et son empathie en ont touché plusieurs dans son entourage, incluant ses nombreux compagnons de bridge, de cartes et de bingo.

SERVICE

En raison des restrictions actuelles, les funérailles sont reportées à une date ultérieure. Les détails seront annoncés lorsque finalisés.

Au lieu de fleurs en témoignage de vos sympathies, un don à la Fabrique de l’église Saint-Michel de Vaudreuil-Dorion serait apprécié.

Les enfants de Rita et Henri

Publicité

L’article Rita Blais est apparu en premier sur VIVA MÉDIA.

//?#
Cet avis de décès a originalement été publié sur ce site.

Autres avis de décès publiés récemment

1 commentaire

Rendre hommage au défunt

  1. Bonjour et mes sympathies à toute la grande famille de Madame Blais (Marcoux)

    Cela m’a fait de la peine d’apprendre le décès de Madame Blais. A la messe que je célèbre au Languedoc, elle venait toujours avec son beau sourire et sa gentillesse. Et surtout sa foi et son désir de prier pour tous ses enfants et petits-enfants. C’était une joie de la rencontrer. A tous les membres de la famille, et surtout à ceux que je connais, Angèle, mais aussi les membres de la famille Marcoux, j’offre mes sympathies et ma prière. Je suis sûr que Dieu a su lui dire: “Entre dans la joie de ton Père”. La petite Ste Thérèse de l’Enfant Jésus, disait: “Je ne suis pas morte, j’entre dans la Vie!”

Laisser un commentaire

Your email address will not be published.

*